LinkedIn - 4 juin 2018

 

Pourquoi organiser un Hackathon pour repenser l’audit légal nous est apparu indispensable ? Pourquoi cet événement concerne l’écosystème digital ? Pourquoi nous avons voulu mobiliser les start up, les étudiants et tous les innovateurs pour cet événement ? L’audit légal est une activité réglementée et menée par une profession organisée par la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes (CNCC). Activité réglementée ne veut pas dire fermée sur le monde d’aujourd’hui, les Commissaires aux Comptes sont au contraire des partenaires dynamiques des entreprises et de leur écosystème, notamment numérique.

 

LA DATA AU CENTRE DE LA MISSION D’AUDIT

 

L’audit est une mission légale menée par un commissaire aux comptes afin de valider l’exactitude et la sincérité des comptes. Cette mission est donc centrée sur l’analyse des données. Avec toutes les ruptures que nous connaissons depuis une dizaine d’années dans le monde de la Data, il n’est plus envisageable de poursuivre cette mission sans prendre en compte cette évolution de l’environnement des entreprises. La transformation numérique des entreprises n’est plus limitée aux pôles technologiques de quelques métropoles, elle s’étend à tous les secteurs et à tous les territoires. Cette démarche est d’autant plus importante que l’objectif de l’audit légal est de créer de la confiance auprès des interlocuteurs de l’entreprise : clients, fournisseurs, administration, partenaires... Pour apporter cette confiance, les acteurs du monde économique s’attendent à ce que les commissaires aux comptes soient dotés des meilleurs outils offerts par le numérique.

 

L’AUDIT AU SERVICE DES START UP ET ENTREPRISES EN FORTE CROISSANCE

 

Si l’ensemble des entreprises ont besoin de la confiance des tiers, c’est d’autant plus vrai pour les start up du numérique et les entreprises en forte croissance, de plus en plus nombreuses. Pour développer leur activité, elles doivent convaincre des partenaires et des investisseurs de la solidité de leur business model. Les commissaires aux comptes qui accompagnent ces acteurs ont besoin de repenser leur mission d’audit pour être pertinent face à des entreprises qui maîtrisent le big data, l’intelligence artificielle ou la blockchain. L’audit a besoin de se doter de nouveaux outils pour produire des données en temps réel ou des data visualisations plus adaptées pour représenter la réalité des entreprises d’aujourd’hui. Les commissaires aux comptes ont un rôle à jouer dans cette « start up nation » et ils sont mobilisés pour le réussir.

 

REPENSER LE METIER AVEC UNE DEMARCHE D’INNOVATION OUVERTE

 

Pour accélérer la transformation numérique de l’audit légal, nous avons organisé un hackathon, convaincus qu’une vision externe était indispensable pour apporter le maximum d’innovation. Le #HACKAUDIT est donc ouvert aux étudiants, aux start up, aux magiciens de la data, aux dompteurs d’intelligence artificielle, aux prodiges de la blockchain et tous les innovateurs motivés. Durant ce challenge, les équipes porteuses de projet sont accompagnées par un mentor Commissaire aux Comptes pour confronter leurs innovations et favoriser les concepts exploitables à court terme. Le 12 juillet, nous réunirons 5 finalistes dont les projets seront challengés par des mentors Commissaires aux Comptes et Entrepreneurs du numérique, puis présentés devant le Conseil National de la CNCC. Ce hackathon n’est pas juste une opération de communication, les gagnants se verront proposer une dotation de 15 000 euros et une incubation pour que leur projet se concrétise.

 

INSCRIPTION JUSQU’AU 7 JUIN ET FINALE LE 12 JUILLET

 

Alors, n’hésitez pas à créer ou rejoindre une équipe, à apporter vos idées innovatrices et peut-être créer une nouvelle entreprise. Rendez-vous sur le #HACKAUDIT, les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 7 juin à 12h.

 

Sylvain BEGENNE, vice-président de la Commission Numérique et Innovation de la CNCC

Frédéric CAMPART, directeur associé de STATION NEXT